L’associu Omi è Lochi hà fattu esce 15 dvd di 3 ore ognunu. U numaru 1, specificu nant’à a guerra di 14/18 hà ellu 4 ore di cuntenutu.

Sti DVD racoglianu arregistramenti filmati di testimonii corsi, iniziati da più di 30 anni fà. Sò trattati temi di tutte e mamme (sosule, stalvatoghji, rilighjone, usi, pratiche, ortu, piante, parolle corse, pruverbii... Ecc...), in lingua corsa per u più, sottuttittulata in francese. È i racogli sò stati fatti da Capicorsu à Bunifaziu. Spechjanu a cultura pupulare corsa, in perdizione oghje.

Ghjuvatevi di u mutore di ricerca chì parechje parolle sò indiciate (nomi di paese, di piante, d’ogetti... Ecc).

Ghjè un strumentu magnificu per ritruvà a cultura corsa è a lingua, sia per un riacquistu persunale, sia per ramentassi certi tempi andati.

Constituée en 1997, Omi è Lochi est une association (loi 1901) dont l’objet est la réalisation, l’édition et la diffusion de films, livres et autres productions ayant trait à la langue et la culture corses. Omi è Lochi essaie de contribuer à la sauvegarde et à la transmission de la culture populaire traditionnelle.

La série DVD Parolle d'eri rassemble des films réalisés à partir de 1989 dans le cadre d’une coproduction entre le Parc Naturel Régional de Corse, France 3 Corse et Omi è Lochi.
L'objet est de collecter et de conserver par le moyen de la vidéo, la trace d’une culture populaire en voie d’extinction. Il s’agit de recueillir la parole des anciens, de la fixer et aussi de la transmettre. Ce patrimoine immatériel composé des savoirs, savoir-faire, légendes, chants, proverbes, anecdotes, récits, etc... constitue l’essentiel de la culture traditionnelle corse.
Parolle d'eri s'attache aussi à conserver la langue corse dans sa diversité dialectale régionale. Aussi la plupart des films est en langue corse (sous-titrée en français).
À ce jour 15 DVD de 3 heures chacun ont été réalisés soit environ 300 films d’une durée de 1 minute à 52 minutes.

Vous trouverez le sommaire des DVD, une entrée thématique et par village.

VEUILLEZ CLIQUER SUR LA LISTE THEMATIQUE DE VOTRE CHOIX :
Les saisons du berger - Capraghju (4 saisons) Agrandir l'image

Les saisons du berger - Capraghju (4 saisons)

Neuf

Jean-Louis Laredo, berger à Lopigna en Corse-du-Sud, nous a accueillis tout au long d’une année. Ce film retrace sa vie au quotidien, le travail, les difficultés d’un métier qui reste le cœur de l’activité économique de l’intérieur de l’île. Berger est davantage qu’un métier, une condition. A chaque saison, ses travaux, ses difficultés propres.

Plus de détails

19 Produits

24,00 € TTC

Fiche technique

Durée du DVD 26 minutes
Nombre d'extraits vidéos 20
Langue Corse
Sous-titrages Français
Réalisateur Paul SIMONPOLI
Co-production Parc Naturel Régional de Corse – France 3 Corse – Omi è Lochi

En savoir plus

Pour décrire la condition du berger, on suit Jean-Louis à chaque saison. Il nous fait partager sa vie quotidienne et son travail.

Traite des chèvres, soins des bêtes, fromage, cabris qui naissent puis qui meurent sacrifiés à Noël. Jean-Louis s’occupe aussi de ses poules, de son jardin et de ses arbres fruitiers.

Nous nous intéressons au rapport entre cet individu, une exception dans cette époque où la ruralité est en perdition, et le milieu ambiant totalement désinvesti de toute ambition de développement, plus personne ne songeant à s’installer au village pour y travailler.

Jean-Louis, c’est toute une vie consacrée voire sacrifiée à une sorte d’utopie. Il sait bien que personne ne prendra sa suite que son exemple n’a pas fait d’émules. Dans ce sens, il a échoué. Son militantisme écologiste lui non plus n’a pas produit les fruits escomptés.

Malgré les échecs, il continue. Pourquoi ? Parce qu’il ne peut faire autrement ? Qu’en est-il de la flamme qui l’animait lorsqu'il a initié ce projet ?

Discours désenchanté qui nous renvoie à l’époque des années 70 où tout semblait possible. L’après 68 avait été riche en rêves et en projets : projet politique, projet régionaliste, projet de retour au rural. Jean-Louis a associé, combiné et réalisé ces trois démarches : le politique, le régional, le rural.

Aujourd'hui l’heure du bilan a sonné. Nous le suivons dans ses réflexions au cours de ses journées de travail. L’homme lutte encore malgré les désillusions.